Le phénomène des art trucks

Art trucks, ou camion-art, est littéralement un l’art véhiculé par les camions. C’est-à-dire que les gros camions sont recouverts de peintures multicolores, présentant, fresques, paysages, personnages, ou scènes de la vie quotidienne, réalisées par des artistes, célèbres ou encore méconnus.

L’origine de cette nouvelle tendance

C’est en Espagne qu’en 2015,  le phénomène art truck a vu le jour. Un groupe d’artistes espagnols décidèrent de peindre à la bombe la bâche des gros camions, transporteurs de marchandises. Avec leur savoir-faire artistique, quelques camions furent ainsi recouverts de tableaux ajoutant encore plus de couleurs joyeuses les routes et autoroutes ibériques. Adhérant avec enthousiasme à cette initiative, les galeries d’art et musées espagnoles acceptèrent que certains de leurs œuvres exposés soient peintes sur la bâche des camions, une autre manière d’amener l’art à la rencontre du vaste public. Ces camions couverts de fresques parcourent les routes de l’Europe, au gré des livraisons de leurs marchandises. Les pays européens traversés par les art trucks sont séduits et commencent à adopter cette nouvelle forme d’art.
 

En quoi consistent exactement ces arts trucks ?

en-quoi-consistent-exactement-ces-arts-trucks.jpg

L’idée de l’art truck est toute simple : l’art va à la rencontre du grand public, dont la plupart ne va jamais voir une exposition dans les galeries d’art ou les musées. Frappant et ne passant jamais inaperçu, cette peinture s’expose aux passant, les émerveille, car apparue comme par magie au détour d’une rue, et éveille leur curiosité les poussant à vouloir la connaître et au mieux l’admirer, ne serait ce que pendant un court moment. Couleurs vives et joyeuses attirent inéluctablement les regards et on s’arrête instinctivement pour contempler, le temps de passage du camion, cette œuvre d’art truck inédite. Plusieurs artistes ont adhéré à l’art truck et ils n’hésitent pas à peindre les camions, une autre manière de se faire connaître par les gens de la rue.