art conceptuel : l’idée seule créatrice de l’art

Par art conceptuel, l’on s’attend à un mouvement de l’art contemporain ayant fait son apparition dans les années 1960. Il puise son origine au début du XXème siècle aux ready-made de Marcel Duchamp. Ce courant ne s’intéresse pas aux propriétés esthétiques, mais se fonde surtout sur le concept et l’idée de l’art. L’art conceptuel a été sujet à des critiques sur le fait qu’il est contraire à la beauté artistique.

 
Définition de l’art conceptuel

L’art conceptuel n’échappe pas à la beauté artistique définie avant le XXème siècle à l’initiative d’Emmanuel Kant à travers son œuvre intitulée « critique de la faculté de juger ».  Cette définition évoque que le beau signifie tout ce qui plait à tout le monde sans concept. Avec l’art conceptuel, de nombreux artistes conceptuels prêtent plus d’importance au langage ainsi qu’à ses dérivés, dont les graphiques mathématiques et mesures de distances. Ces critères sont devenus, par la suite, des conditions indispensables dans la réalisation d’une œuvre. En matière d’art conceptuel, deux tendances ont fait leur apparition, dont les premières basées sur les mathématiques, la sociologie, la sémiologie et la philosophie. Les deuxièmes tendances mettent l’accent sur les propositions poétiques qui sont fondées sur l’éphémère et l’imaginaire.  

Les origines de l’art conceptuel

les-origines-de-lart-conceptuel.jpg

Côté origine, l’art conceptuel est une période de l’art contemporain. Mais il ne s’agit pas ni d’une période précise ni d’un mouvement structuré. L’on peut toutefois délimiter la date précise de l’apparition de ce courant d’art : de 1965 à 1975. L’histoire de l’art conceptuel est marquée par l’exposition avec la participation massive d’Harald Szeemann. De nombreux artistes conceptuels ont participé à cet évènement qui s’est déroulé du 22 mars au 22 avril 1969. En Europe, c’était Catherine Millet qui a évoqué l’art conceptuel pour la première fois en organisant un mouvement artistique avec des artistes d’origine nord-américaine.